Blog en cours d’évolution…

Ce blog, qui n’en est qu’à ses débuts, continue à évoluer: lundi dernier, j’avais ajouté à la possibilité de s’abonner via courriel, la possibilité de s’abonner via le flux RSS. Une nouvelle « Rubrique » avait été aussi créée, la rubrique CINEMA.

Aujourd’hui, c’est l’apparition récente de la rubrique EDUCATION que je souligne, ainsi que la possibilité de trouver facilement l’article préféré par les lecteurs du blog, dans la colonne de droite toujours.

Vous pouvez aussi trouver plus de renseignements à mon sujet, grâce à la mise à jour de mon profil « gravatar », qui apparaît sous l’image « du jardin imaginaire » dans la même colonne, avec la photo de la rose blanche associée à ce profil.

Mais surtout, j’ai décidé de renommer la NEWSLETTER qui apparaîssait dans la bande rose horizontale en haut du blog. Tout d’abord, car ce nom me paraît inapproprié (il n’y a pas de possibilité de s’abonner ). Ensuite, car je préfère utiliser la langue française, ma langue maternelle, pour la nommer … Dans cette partie CHRONIQUE, vous pourrez trouver la chronique d’un jour particulier, dans laquelle j’expose mon point de vue sur un sujet particulier. D’autres points de vue sont les bienvenus, les débats sont ouverts et j’attend vos commentaires pour exposer votre point de vue personnel.

Merci d’avoir pris le temps de lire ces quelques mots, Rosalia.

Publicités

J-9 pour inscrire votre école, votre classe

( écoles maternelles, primaires, collèges, lycées)

(PUBLIC ou PRIVE)

à un concours photo-vidéo,

soutenant la deuxième édition de

« La journée école en plein air »

du 17 mai 2018

doté de 3 chèques de 800, 500 et 200 euros en prix

 plus d’explications à ce sujet, « clickez »

ICI

et pour s’inscrire, c’est

ICI

Bonne Chance à tous !

(1965) Jean-Luc Godard, son film « Alphaville »

Après avoir abordé le thème du cinéma dans les deux articles précédents, et avoir ainsi créé une nouvelle rubrique « Cinéma » dans ce blog dans la colonne de droite verticale, j’ aborde ce thème à nouveau. Mais cette fois ci, pas avec le cinéma indien coloré de Bollywood, contemporain, mais avec le cinéma français de « la nouvelle vague » apparu à la fin des années 1950.

« Savez vous ce qui transforme la nuit en lumière ? »

voici une des questions posée au personnage masculin principal du film Alphaville, de Jean-Luc Godard, 1965. La réponse dans l’extrait suivant de ce film, la scène de l’interview:

Un peu plus au sujet de ce film de science-fiction:

Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution
Réalisation Jean-Luc Godard
Scénario Jean-Luc Godard
Acteurs principaux
Sociétés de production Athos Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Genre Science-fiction
Durée 99 minutes
Sortie 1965

 Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution (ou Alphaville) est un film francoitalien de science-fictionécrit et réalisé par Jean-Luc Godard sorti en 1965. Il reçoit l’Ours d’or à la Berlinale 1965.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution de Wikipédia en français (auteurs)

« Amoureux, qu’est-ce que c’est ? »

question posée par le personnage principal féminin de ce film, dans l’extrait ci-dessous:

Une vidéo qui a déjà plu à certains

 

Cette vidéo de 3 mn 53s est un extrait du même film produit par le cinéma de Bollywood que celui dont il est sujet précédemment, extrait différent, émotion ressentie différente: ainsi, l’extrait précédent apportant de la joie, celui-ci apporte de la sérénité ….. c’est une des particularités de ce type cinématographique produit en Inde: chacun de ses films expose une palette d’émotions diversifiées, dans le même film on peut passer du rire aux larmes, de la joie à la tristesse etc …via la musique tout d’abord.

Une vidéo qui ne va plaire à personne !

Envie de voyager sans bouger de la maison, pour changer d’air dans la tête, voici la solution : un simple click sur la vidéo de 3mn 41s ci-dessous: et vous serez propulsé instantanément dans un nouvel univers, celui de Bollywood ( je n’ai pas fait de faute de frappe, j’ai bien écrit Bollywood avec un B majuscule, et pas avec un H, un B comme Bombay une ville en Inde).

 

La poésie

Ma réaction contre un site à caractère pornographique trouvé fortuitement:

 

Notre planète est devenue hyper-connectée: l’internet tel une araignée a tissé une toile de câbles RJ45, faite de liens http qui sont en train de transformer les liens sociaux et familiaux entre les personnes.

C’est la faute d’internet ?

Non, pas vraiment je pense. Internet est un formidable moyen de communication qui permet de partager, échanger et transmettre des informations diverses. Mais n’oublions pas que devant chaque clavier il y a une personne qui tape, et il n’est pas possible de poster un gendarme derrière chaque internaute.

Internet n’a pas fait apparaître des comportements humains nouveaux ( meurtres, viols, pédophilie ……..), c’est seulement la rapidité  et la facilité d’accès aux informations qui ont changées.

Puisque un nouveau moyen de communication a été créé, il nécessite la création de nouveaux moyens de préventions afin de protéger les plus fragiles, les enfants. Mais avant tout, soulignons le rôle des parents: internet, c’est bien pour apprendre, mais sous la surveillance des parents, c’est mieux !

Conséquence: une planète connectée dénuée d’humanité ?

J’espère que non. Un des vecteurs de cet espoir: la poésie, un genre littéraire « propre » qui permet de transmettre des pensées « saines ».

Citation:

« Dans la poésie, l’essentiel demeure néanmoins la prise de conscience de la créativité et de la beauté de la langue. Pour l’amateur de poésie, « au commencement est le Verbe » et sa puissance créatrice qui nourrit la mémoire et « transforme la nuit en lumière »29. Comme le fait dire Jean-Luc Godard à son héros qui vient lutter contre un monde déshumanisé dirigé par un ordinateur dans Alphaville. »

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Poésie de Wikipédia en français (auteurs)

 

Pour finir, 

pour savoir s’il va pleuvoir,

n’oubliez pas de regarder le ciel après avoir regardé votre smartphone …

 

Khalil GIBRAN, poète

Mis à jour le 30/04/2018

Je vous propose d’écouter un extrait de 4mn 31s d’une des oeuvres poétiques de celui-ci, qui m’a fait découvrir un style d’expression écrite différent de ceux dont j’avais l’habitude.Les apparences étant souvent trompeuses, ne pensez pas en voyant l’image ci-dessous qu’il s’agit d’une poésie sur le thème de la religion, le thème abordé est celui de LA BEAUTE !

(L’image de fond de cette vidéo est un portrait de ce poète, un auto-portrait peut-être même, Khalil Gibran étant aussi un peintre…).

Si cet extrait vous a plu, voici une description plus détaillée de cet ouvrage:

«  » » »Ecrit par Khalil Gibran, traduit par Jean-Christophe Benoist. Écrit en anglais, le Prophète est une œuvre poétique faite d’aphorismes et de paraboles, livrés par un prophète en exil sur le point de rentrer chez lui. Aux grandes questions de la vie, celui-ci livre au peuple qui l’a accueilli pendant douze ans des réponses simples et pénétrantes. Des thèmes universels sont abordés, mais le fil conducteur reste l’amour. À côté des grandes questions de la vie pratique, comme le mariage ou les enfants, le lecteur découvre la connaissance de soi et la religion, conçue ici comme universelle. Ainsi, ce qui fait le succès du Prophète est son universalisme, apte à en faire le livre de chevet de tout un chacun, emportant l’adhésion par de grandes valeurs comme la liberté, l’amour, le respect de l’autre. En cela, le Prophète est un écrit totalement humaniste. » » » »

SOURCE DE CETTE DESCRIPTION:

livres audio gratuits

Sur audocitié.net vous aurez la possibilité d’ ECOUTER et TELECHARGER des livres GRATUITEMENT.